Aller au contenu
Valérie Tenza Darmandy

Valérie Tenza Darmandy

Articles

L'exaltant carré Vénus Lion-Uranus Taureau

Mercredi 21 Juin 2023
Astrologie mondiale Vénus Uranus

Le 2 Juillet 2023 aura lieu le premier carré croissant entre Vénus en Lion et Uranus en Taureau, un aspect intéressant au regard de la course de Vénus et de sa maitrise sur le Taureau, par conséquent sur Uranus mondial. Le carré Vénus-Uranus se produira à nouveau le 9 Août puis le 29 Septembre 2023.

Sur le plan technique, la maitrise de Vénus sur Uranus mondial en fait un aspect mondial pertinent. En termes d’émotions, il appelle à une rupture avec la routine et pousse à rechercher de nouvelles sensations. Uranus au carré de Vénus confronte à vivre le lien d’attachement dans une certaine originalité. On ne souhaite pas entrer dans les standards, ni les approcher. Le mode de vie adopté est singulier. Cet aspect est l’archétype des jeux de séduction et d’affinités spontanées où la frontière entre l’amour et l’amitié est si fine que l’on éprouve des sentiments ambigus.

Sur le plan factuel, l’émotion est immédiate. Lors de rencontres, l’allure, l’apparence ou encore les sons, tel que le timbre vocal créent une véritable émulation. Les sens sont soudainement sollicités. Une accélération survient dans les étapes d’une relation, celles-ci peuvent d’ailleurs être inexistantes et donner lieu à une rencontre de type «coup de foudre». Un contexte fortuit confronte à un changement inattendu.

Cet aspect déstabilise une situation affective engagée et entraîne une remise en question. Le principe Uranien étant de d'être confronté à des événements inattendus et/ou dans la démesure, les réactions peuvent être disproportionnées. Si cette notion de démesure est parfois accueillie collectivement par exemple face à un événement spectaculaire, elle se situe également sur le plan émotionnel à travers une vision personnelle d'un contexte. L’élément le plus répandu avec le carré d’Uranus reste le sentiment de déséquilibre. Il fait apparaitre un élément externe, un fait indépendant de la volonté, avec lequel il faudra composer.

Sous le carré Vénus-Uranus, la question de l’indisponibilité psychologique ou due à une situation est fréquemment le centre des préoccupations. L’être désiré peut se révéler inconstant ou en transition dans une étape de sa vie, nécessitant le maintien d’une distance. La problématique se situe sur la régularité et la synchronisation des désirs, la logistique et l’organisation. Bien souvent, ce carré révèle un lien affectif tributaire de circonstances contraignantes. Du reste, sa formation entre des signes fixes le Lion et le Taureau, met l’accent sur des préoccupations liées au plan matériel, pouvant altérer la sérénité d’une relation. Face à un Uranus en quête d’adrénaline, les émotions sont vite exacerbées. Dans la communication, l’exubérance, l’impatience occasionnent des tensions sous un court laps de temps. Ce carré génère des revirements les plus improbables, il instaure des épisodes bousculant une organisation. Le repos de l’esprit et des émotions surviennent soudainement. Sous cet aspect éruptif, des débordements, des excès et de l’impulsivité émaillent la vie relationnelle.

Dans un autre registre, Vénus en Lion au carré d’Uranus-Taureau invite à rechercher les invitations et les divertissements en particulier à se laisser transporter par les univers musicaux, du fait de la rythmique, du souffle et des pulsations inhérentes à Uranus.

Valérie Tenza Darmandy